Les preuves

1. Notre programme est basé sur les thérapies cognitives et comportementales (TCC) .

Celles-ci sont utilisées par de nombreux praticiens, notamment par des psychiatres, des neurologues, des généralistes, des psychologues, en clinique ou en ville. Beaucoup de chercheurs se sont intéressés à l’impact de ces thérapies sur le sommeil. Après 30 ans de pratiques, les TCC cumulent pléthores de preuves.

Elles sont notamment recommandées, par la Haute Autorité de Santé (HAS), en première intention dans la prise en charge de l’insomnie. Les principaux résultats des effets des TCC sur le sommeil montrent un endormissement plus rapide, un sommeil plus réparateur et plus continu. Celles-ci sont bénéfiques pour 70% des personnes traitées.

2. Comment fonctionnent les TCC ?

Ces thérapies sont basées sur la compréhension de la relation entre nos pensées, nos émotions ainsi que sur les comportements qui en découlent.

Screen Shot 2018-03-08 at 16.58.51

Briser le cercle vicieux de l’insomnie en modifiant certains schémas de penséescroyances et habitudes inadaptées qui entretiennent à long terme notre insomnie.

Le modèle de Spielman (The 3P behavioral model), met en évidence le champ d’action des TCC. Dans ce modèle, 3 facteurs peuvent être à l’origine de l’insomnie :

  • Les facteurs Prédisposants

Les facteurs prédisposants sont principalement des facteurs d’ordre génétique et social. Vous êtes unique, votre sommeil l’est aussi. Certains dorment profondément et ont besoin de 9 heures de sommeil tandis que d’autres se réveillent au moindre bruit et n’ont besoin, pour être en forme, que de 6 heures !

  • Les facteurs Précipitants

Un accident, un deuil, l’arrivée d’un enfant, une pathologie sous-jacente ou encore une douleur chronique peuvent induire un trouble du sommeil. Ces facteurs précipitants vont être le point de départ de l’insomnie.

  • Les facteurs Perpétuants

Certaines stratégies que l’on va mettre en place pour tenter de limiter l’impact de l’insomnie sur nos vies vont au contraire l’alimenter. Ce sont les facteurs perpétuants.

Dans la plupart des cas, lorsque le facteur qui a déclenché l’insomnie disparait, l’insomnie disparait également. Cependant chez certaines personnes, l’insomnie persiste malgré la disparition du facteur à l’origine de celle-ci. La raison est simple, les facteurs perpétuants ont pris tellement d’ampleur qu’ils entretiennent l’insomnie.

C’est sur ces facteurs que les TCC vont se concentrer.

3. Pourquoi les TCC sont-elles peu connues ?

Elles ont depuis longtemps fait leurs preuves dans le traitement de l’insomnie, cependant les TCC sont peu diffusées en médecine générale, notamment par manque de formation des professionnels de santé.
Ce manque de formation a souvent pour conséquence la prescription à mauvais escient de somnifère, entretenant l’insomnie à long terme et engendrant des effets indésirables.

La vision que nous portons à travers notre application, est de faire vivre notre conviction selon laquelle une réponse médicamenteuse n’est pas la seule alternative en cas d’insomnie.

Dr. Clément Bacle – Co-fondateur Officina Santé