Pourquoi devient-on insomniaque chronique ?

L’insomnie chronique est une insomnie persistant plus de 3 mois, avec au moins de 3 mauvaises nuits par semaine.

1. Un événement déclenchant (ou pas)

Au départ d’une insomnie, il y a souvent un événement déclencheur (mais pas tout le temps). Une pathologie (anxiété, dépression, cancer…), un deuil, une douleur chronique, un changement de situation professionnelle ou personnelle (promotion, divorce, arrivée d’un enfant…) ou encore un environnement défavorable (bruit, lumière, travail posté). Il arrive parfois qu’il n’y est pas de cause clairement définie.

Certaines personnes ont également des prédispositions, des traits de vulnérabilité face à l’insomnie. Elles reposent sur l’existence de facteurs psychométriques (personnalité spécifique – insomniaque), de facteurs génétiques et de « biomarqueurs » (perturbations de certains paramètres biologiques).

Personnalité insomniaque ? 

La litérature scientifique n’a pas encore déterminé clairement le lien entre insomnie et certains traits de personnalité. Cependant dans la pratique, certains caractères sont souvent rencontrés chez les personnes insomniaques :

      • Hypersensibilité émotionnelle
      • Perfectionnisme
      • Tendance anxieux, vulnérable au stress
      • Internalisation

Les facteurs génétiques

Bien que controversées, certaines études tendraient à prouver l’influence de nos gènes dans l’insomnie. Ceux-ci prédétermineraient notre vulnérabilité à devenir insomniaque, en modulant la concentration de certains neuromédiateurs. [2]

Les biomarqueurs 

Dans certaines études, un taux de cortisol augmenté en début de soirée et une variabilité du rythme cardiaque [1-2] est retrouvés chez les personnes insomniaques. Ces modifications vont provoquer un éveil supérieure à la moyenne et donc un risque de survenue d’insomnie supérieure à la moyenne.

Il peut être intéressant d’avoir recours à des méthodes de relaxation pour diminuer le ryhtme cardiaque et la sécrétion de cortisol : Yoga, méditation, cohérence cardiaque ou encore sophrologie.

2. Les facteurs perpétuants : De l’insomnie débutante à chronique

Nous avons vu les causes pouvant être à l’origine d’une insomnie. Mais comment perdure-t-elle dans le temps ?

Dans la plupart des cas, lorsque le facteur qui a déclenché l’insomnie disparait, l’insomnie disparait également. Cependant chez certaines personnes, l’insomnie persiste malgré la disparition du facteur à l’origine de celle-ci. La raison est simple, les facteurs perpétuants ont pris tellement d’ampleur qu’ils entretiennent l’insomnie. Il y a deux facteurs perpétuants principaux : nos pensées et nos comportements.

Nos pensées 

Au cours de la vie, nous nous forgeons certains modes de pensées. Basées sur notre expérience, ces pensées peuvent parfois être erronées et même alimenter l’insomnie.

Nos comportements 

Heure de lever, de coucher, activités avant le coucher, comportements en cas d’insomnie, certaines stratégies que l’on va mettre en place pour tenter de limiter l’impact de l’insomnie sur nos vies vont au contraire l’alimenter.

Dr. Clément Bacle – Co-fondateur Officina Santé

Rejoignez Officina

Références

[1] : Hyperarousal and insomnia: state of the science. Bonnet MH1, Arand DL. 

[2] : The neurobiology, investigation, and treatment of chronic insomnia Prof Dieter Riemann, PhD, Christoph Nissen, MD, Laura Palagini, MD, Prof Andreas Otte, MD, Michael L Perlis, PhD, Kai Spiegelhalder, MD