La sauge : plante digestive

Présentation

La sauge (salvia officinalis) est une plante vivace de la famille des Lamiacées. « Herbe sacrée » selon les romains, qui en avaient bien identifié les vertus elle faisait l’objet d’un véritable culte sous l’Antiquité. Sa collecte était ainsi encadrée d’un véritable rite dans la Rome antique où elle ne pouvait être collectée qu’avec des outils en or. La plante a depuis gardé une place importante dans la pharmacopée occidentale, où elle est reconnue pour soulager certains troubles digestifs, l’hypersudation, ou encore les maux de gorge.

Propriétés de la sauge

La sauge aide à mieux digérer

Grâce à sa double action, à la fois cholérétique (i.e. augmentation de la sécrétion biliaire), et antispasmodique (i.e. réduction des spasmes musculaires) la sauge est l’une des meilleures alliées du traitement d’un large panel de troubles digestifs.

La sauge est l’une des meilleures alliées pour soulager un vaste éventail de troubles digestifs. Elle est d’une part dotée d’une action cholérétique (i.e. augmentation de la sécrétion biliaire) qui permet de traiter efficacement la digestion lente et difficile, et de limiter ballonnements et flatulences ou encore éructations. D’autre part, son action antispasmodique permet de libérer rapidement des crampes d’estomac et des remontées acides.

La sauge aide à soulager de nombreux troubles féminins

La sauge contient des phyto-œstrogènes, molécules végétales chimiquement très proches de l’estradiol. Grâce à ce composant, la sauge peut aider à réguler la menstruation, notamment dans les cas de règles irrégulières, douloureuses ou peu abondantes.

La sauge est également efficace pour atténuer certains troubles liés à la ménopause. En infusion elle permet de réduire les bouffées de chaleur, tandis que l’huile essentielle de sauge permet de traiter les problèmes de transpiration excessive.

La sauge stimule et protège la mémoire

Les Romains déjà louaient la sauge pour ses bienfaits sur la mémoire et le système cognitif en général. Cette allégation a depuis été vérifiée cliniquement, et on en sait plus sur les mécanismes d’action de la plante sur la mémoire. C’est en stimulant le système cholinergique et le système muscarinique, que la sauge permet d’améliorer la mémorisation.

La sauge a une très bonne activité antioxydante             

La sauge est particulièrement riche en acide carnosique et en acide rosmarinique, deux composés phénoliques fortement antioxydants. Cette richesse confère à la sauge un pouvoir antioxydant qui dépasse largement celui de la plupart des plantes de sa classe.

Ce pouvoir permet donc à la sauge de contrer le développement de nombreuses maladies liées au vieillissement, de ralentir le vieillissement cutané, et de préserver la vivacité intellectuelle.

La sauge soulage les maux de gorges

La sauge possède de nombreuses propriétés astringentes, antiseptiques et antibactériennes. Une infusion de quelques feuilles permet à ce titre de lutter efficacement contre les maux de gorges et la toux.

Infusez pour cela 2 cuillères à soupe de sauge fraîche (ou 1 cuillère de sauge sèche) dans un mug d’eau frémissante. Laissez infuser 10 à 15 minutes, puis consommez, en ajoutant éventuellement miel et/ou citron pour une efficacité renforcée.

Effets secondaires et précautions d’utilisation

Dans la plupart des cas, la consommation de sauge est sans risques. Attention toutefois à ne pas dépasser 15g par jour, sous peine de risquer de nausées, convulsions, et vertiges.

Officina recommande également aux publics listés ci-dessous de la bannir totalement de leur régime :

  • Femmes enceintes : la sauge contient de la thuyone qui peut avoir un effet abortif
  • Femmes allaitant : la sauge réduit la production de lait mammaire
  • Femmes présentement ou antérieurement atteintes d’un cancer hormonodépendant (g. sein)
  • Personnes consommant des anticoagulants : la sauge contient des quantités importantes de vitamine K qui a un effet coagulant et peut interférer avec votre médication habituelle
  • Mineurs de moins de 18 ans
Comments ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *