7 aliments « sains » qui ne le sont pas

  • Les jus de fruits

A eux seuls, les français consomment plus de 1,65 milliards de litres de jus de fruit par an, soit près de 51 litres par seconde. Ce vaste engouement est largement entretenu par l’idée selon laquelle les jus de fruits seraient une manière saine, naturelle et pratique de collecter toutes les vitamines et tous les minéraux dont notre corps a besoin.La réalité nutritionnelle de ces boissons est toutefois plus nuancée. S’il est vrai que les jus de fruits sont des sources correctes de vitamines et minéraux, ils sont surtout une source de sucre non négligeable, rivalisant parfois avec les sodas. Un verre de jus de pomme contient ainsi près de 26 grammes de sucre pour 110 calories, soit à peu près autant qu’un verre de cola. Par ailleurs, contrairement aux fruits entiers qui sont de très bonnes sources de fibres, les jus de fruits n’en contiennent presque pas. Un verre de jus d’orange apporte 0,5 grammes de fibres, contre près de 4,5 grammes pour une seule orange fraiche entière. Consommez donc plutôt les fruits entiers, et limitez autant que possible les jus de fruits.

  • Les salades toutes prêtes

Qu’elles soient commandées au restaurant, ou achetées dans votre supermarché, les salades toute prêtes ont souvent tendances à être beaucoup plus chimiques et caloriques qu’on peut l’imaginer. Certaines salades de supermarché dépassent ainsi les 550 calories, soit deux fois plus qu’un hamburger. Que votre priorité soit d’éviter les produits chimiques ou de limiter les calories, veillez donc à vous renseigner avant de commander, et à lire les étiquettes avant d’acheter.

  • Le muesli

Si vous le préparez vous-­même en achetant vos flocons d’avoine que vous garnissez ensuite à votre guise, aucun
problème en vue. En revanche, si le muesli que vous prenez tous les matins vient tout droit de votre supermarché, méfiance. Les quantités de sucres ajoutés dans ces préparations sont incroyablement élevées, emportant nos bols à
des pics proches des 600 calories. Préférez donc une préparation maison, ou essayez­-vous à un petit­ déjeuner plus sain.

Officina

 

  • Les produits allégés

Un français sur quatre les consomme régulièrement. Le chiffre diminue toutefois d’année en année, et de plus en plus de consommateurs se déclarent réfractaires à cette catégorie de produits. Il faut dire que les raisons de s’écarter de ses produits sont nombreuses. Pour compenser le retrait de sucres ou de matières grasses, les industriels sont forcés d’intégrer des additifs chimiques (épaississants, édulcorants…). Or nombre de ces additifs sont fortement suspectés de causer cancers et malformations, notamment foetale. C’est par exemple le cas des cyclamates (E952), présents dans la plupart des boissons allégées.

  • La margarine

Le beurre a longtemps eu mauvaise presse à cause de sa forte teneur en matières grasses saturées. La margarine n’en contient pas, mais elle contient des acides gras trans (insaturés) à la place. Elle a donc longtemps fait office d’alternative crédible au beurre. Seulement les acides gras trans se sont révélés beaucoup plus nocifs qu’on l’imaginait. Une étude conduite par le British Medical Journal a ainsi révélé qu’une consommation régulière de ces acides gras augmenterait le risque de maladie cardiaque de 28 %. Très ironiquement, aucun lien n’a pu être fait entre consommation de beurre et maladie cardiaque dans le cadre de cette étude.Des doutes sérieux persistent toutefois, privilégiez donc l’huile d’olive dont les vertus sont aussi nombreuses que certaines.

Officina Margarine

 

  • Les thés en bouteille

Réputé pour son fort pouvoir antioxydant, le thé n’en finit plus de séduire de nouveaux consommateurs et d’attiser les passions. Certains marketeurs l’ont bien compris, et on voit depuis un certain temps une nouvelle catégorie de produits fleurir sur les rayons de supermarché : le thé en bouteille. Ces « thés » ont en réalité peu en commun avec ce que nous avons pour habitude d’appeler ainsi. Avec une quantité record de 86 grammes de sucre par litre, le thé vert Arizona talonne de très près les 100 grammes de sucres d’un litre de Coca­Cola. Quant aux antioxydants, c’est simple : ils en contiennent si peu qu’une tasse de thé ordinaire vous apportera une quantité d’antioxydant 95 % supérieure.

  • Les smoothies

Les smoothies sont probablement les plus pernicieux de cette liste. Présentés comme des produits sains, on hésite pas à en consommer, et à en faire consommer généreusement à ceux qui nous entourent. Pourtant ces boissons contiennent des quantités de sucre hors ­norme. Les moins sucrés contiennent environ Jusqu’à 138g de sucre par verre, soit près de 23 cuillères à café de sucre. C’est plus que du Coca­Cola. Et la ressemblance avec les sodas ne s’arrête pas là puisque les principales marques de smoothies, sont en fait gérées directement par les marques de sodas. Coca­Cola produit les smoothies Innocent, tandis que Pepsi gère toute la marque Tropicana. Apprenez donc à considérer les smoothies à leur juste valeur : un encas sucré, qui doit se consommer avec modération.

Comments ( 1 )

Leave A Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *